fonctionnement des cypro monnnaies Divers
Un coup de pouce SVP :)

Fonctionnement des crypto-monnaies

 

Bonjour,
Cette description traitera une grande partie des crypto-monnaies mais sera non-exhaustive. En effet,  la diversité des crypto-monnaies est telle, qu’il serait difficile de décrire toutes les sortes de fonctionnement en un seul article.

Comme nous l’avons vu dans le lexique, les crypto-monnaies peuvent être divisées en deux grandes catégories: les coins et les tokens.
Nous prendrons le cas d’une personne A qui envoie des coins/tokens à l’adresse d’une personne B.
Voici le fonctionnement :

LES COINS:

Les coins sont des actifs numériques qui sont transférables à travers leur propre blockchain sans l’aide d’une autorité centrale à l’inverse des monnaies conventionnelles telles que le Dollar ou l’Euro. Alors comment cela fonctionne-t-il?

    • La création de la transaction:

      Pour pouvoir effectuer un transfert de coin, les deux personnes doivent posséder un wallet. Il en existe différentes sortes mais en général, un wallet est en réalité un fichier contenant une clé dite “clé privée” qui sert à: pouvoir utiliser ses coins sur la blockchain en signant les transactions. Cela prouve aux autres membres du réseau que l’on est bien le détenteur des coins, et donc qu’on a bien le droit de les dépenser. Elle sert à générer une clé publique qui sert à vérifier cette signature.

      Lorsque A envoie ses coins à B, le réseau va utiliser cette dernière clé pour vérifier la signature et donc authentifier la transaction. Vous l’aurez compris, c’est le réseau qui se charge de contrôler les transactions. Le réseau est constitué la plupart du temps des ordinateurs d’autres utilisateurs, c’est pour cela que l’on dit que c’est un moyen de paiement décentralisé. Il n’y a pas d’organe de contrôle qui valide les transactions.

      Il est important de surligner le fait que si on perd cette clé privée ou qu’on se la fait voler, on perdra l’accès à ses coins. Découvrez comment limiter ce risque en lisant cet article : “Comment protéger au mieux ses coins
      Des frais s’ajoutent au montant de la transaction pour récompenser ceux qui vérifient les transactions.

    • La vérification de transactions :

      Elle est essentiel comme dans tous systèmes de paiement. Sans elle, ça serait un peu l’anarchie et le système s’écroulerait.
      Cette sécurisation du réseau se fait par les membres du réseau. On appelle ce mode de gouvernance : “consensus“: il faut que l’ensemble des membres du réseau (ou un grand nombre) valide une transaction pour que celle-ci soit validée/autorisée. Ce type de gouvernance s’oppose à celui du système bancaire où un seul organe valide la transaction.

      Cependant, il existe plusieurs types de consensus selon les coins pour valider une transaction. Parmi celles-ci, on y retrouve par exemple la preuve de travail (=Proof of Work =PoW) ou encore la preuve d’enjeu (=Proof of Stake =PoS). Beaucoup d’autres existent.
      _Le PoW: ce type de vérification s’effectue à travers des calculs compliqués par des processeurs ou cartes graphiques par exemple. C’est ce que l’on appelle communément le “minage“. En échange de ce travail, les mineurs obtiennent des nouveaux coins plus les frais de transactions payés par celui qui envoie (A). Ce processus est énergivore. Ce fut le premier type de consensus utilisé, introduit par le Bitcoin.
      _Le PoS: dans ce type de consensus, il suffit d’avoir des coins dans son wallet et de le laisser ouvert pour participer à la sécurisation du réseau. C’est ce que l’on appelle le “staking“.
      _D’autres consensus existent comme le Proof Of Capacity, le Delagated Proof Of Stake, le Proof of Burn, le Proof of Identity …

  • Les différents types d'algorithmes/consensus
    Les différents types d’algorithmes/consensus
    • Fin de la transaction:

      Une fois validée la transaction est inscrite dans un bloc qui est rajouté à la suite de la blockchain.

Pour résumer : A appuie sur envoyer –> Sa clé privé génère une clé publique qui signe sa demande d’envoi de coin –> Cette transaction est diffusée à travers le réseau –> le réseau vérifie la signature et la valide : le consensus –> la transaction est inscrite dans un bloc et ce bloc est mis à la suite des autres –> la blockchain s’ agrandit.

Schéma d'une blockchain
Schéma d’une blockchain, source www.quantic.fr

LES TOKENS:

Même si beaucoup considèrent que tokens et coins sont deux synonymes, le token a plus de fonctionnalités. Alors quelles sont les différences ? De manière générale,

  • Pas de blockchain propre.
  • L’ensemble des tokens est créé en une seule fois. Il n’y a pas de processus de minage.
  • Instrument préféré des ICO (initial Coin Offering) qui sont un type de levé de fonds servant à financer un projet.

Malgré ces petites différences, leur fonctionnement est sensiblement le même que celui des coins.

J’espère avoir assez bien expliqué en détails le fonctionnement de la majorité des coins. Si vous voulez avoir plus de précision sur un point, n’hésitez pas à me le demander dans un commentaire.

Merci 😉

 

Les meilleures offres pour acheter directement les crypto monnaies
Les meilleures offres pour miner les crypto monnaies dans le cloud
Les meilleures offres de matériel pour miner à la maison
Les articles du blog

 


Un coup de pouce SVP :)
acheterdescryptomonnaies.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FrenchEnglishChinese (Simplified)GermanSpanishRussianRomanianArabicHebrewDutchGreekHungarianItalianPortugueseIndonesianKoreanTurkish