Repérer et éviter les scams Divers
Un coup de pouce SVP :)

Reconnaître et éviter les scams

 

Bonjour,
Nous allons ici nous intéresser aux arnaques qui sont présents un peu partout dans le monde des cryptomonnaies.
Le nombre d’arnaques, ou scams en anglais, n’a fait qu’augmenter depuis 2010 et a ainsi piégé un très grand nombre d’utilisateurs. Dans cet article, je vais donc essayer de vous aider à les identifier afin que vous puissiez les éviter en étant le plus exhaustif possible.

 

Depuis une dizaine d’années, les cryptomonnaies ayant pris de plus en plus de valeurs, elles ont attiré beaucoup de convoitises. Des voleurs ont alors imaginé toutes sortes de moyens pour dérober leurs victimes. Parmi ces moyens, il y en a un privilégié : l’arnaque, plus communément nommée “scam”.

Le scam n’est ni plus ni moins qu’une escroquerie. L’arnaqueur (ou scammeur) va chercher à tromper sa victime afin de lui soutirer de l’argent sous forme de monnaie fiat ou même de cryptomonnaies par exemple. Le voleur va, en d’autres termes, tendre un piège et attendre que quelqu’un tombe dedans. Il mise généralement sur le fait que la personne cherche à gagner beaucoup d’argent facilement avec peu d’efforts.

Voici les arnaques les plus courante, comment les identifier pour les éviter.

⚠ Même en appliquant à la lettre tous les conseils qui suivent, cela ne vous garantit pas que vous serez totalement à l’abri. Il ne faut pas sous-estimer leur intelligence, leur créativité et leur adaptabilité. En effet, ces arnaqueurs inventent tous les jours de nouvelles ruses pour vous dérober votre argent. Il faut donc toujours être sur ses gardes pour ne pas tomber dans le panneau.
⚠ Si vous retrouvez des points communs avec ce qui suit sur un projet, cela ne veut pas dire obligatoirement que c’est une arnaque. En revanche, l’accumulation de ces indices doit vous pousser à être plus suspicieux et donc à demander des garanties supplémentaires avant tout investissement.

  1. Les coin-scams :

Ce sont des coins qui n’ont qu’un seul but : vous faire dépenser votre argent. Et rien d’autre! Une fois l’argent en poche, le coin et le projet qui y est associé, seront abandonnés tout simplement.
Vous aurez alors en votre possession un coin sans aucune valeur. Comment les repérer?
Il faut déjà savoir que créer un coin nécessite peu de connaissance. La majorité des coins étant open-source, tout le monde peut copier le code d’un autre projet. Ensuite il suffit de simplement modifier quelques données comme le nom ou logo. Voila, on a le produit. Il ne reste plus qu’à l’emballer dans un beau paquet!
Le vrai travail des arnaqueurs commence maintenant. Ils vont devoir donner envie à un acheteur potentiel de se procurer leur coin.
Voici les caractéristiques que l’on retrouve généralement chez un scam-coin. Elles peut être cumulatives ou non.

  • Un projet trop ambitieux :

Le projet du coin est prometteur, je dirais même trop prometteur et même parfois irréalisable. On voit alors parfois des roadmap farfelues avec des délais intenables et des objectifs surréalistes.

  • L’opposé, un coin sans projet :

Les pseudo-développeurs ont simplement copier/cloner un autre coin sans rien ou presque rien y ajouter. C’est ce que l’on appelle : un clone.
Je rappelle que le projet est le cœur du coin. Sans réel projet, un coin n’est qu’une coquille vide sans intérêt. C’est un élément déterminant qui nous amène à la caractéristique suivante.

  • Le “whitepaper” ou livre blanc est inexistant :

C’est un document élaboré par les développeurs dans lequel ils vont expliquer leur projet avec tous les détails nécessaires. C’est un élément important, mais il faut savoir que les spammeurs réalisent désormais des whitepapers plausibles. La période pendant laquelle il leur était possible de vendre un coin inutile sans détail technique est terminée. Les investisseurs demandent désormais “un minimum” avant d’investir, et les voleurs l’ont bien compris.
Voici, par exemple, l’adresse où vous pouvez consulter le Whitepaper du Bitcoin.

  • Un code non open-source :

En général, les développeurs déposent leur code sur Github où n’importe qui peut venir et compiler le code. En faisant cela, on peut voir réellement le travail qui a été effectué.
On s’assure que ce n’est pas une simple copie ou même qu il n’y pas de code malicieux a l’intérieur.

  • Les développeurs sont anonymes :

Bien que je comprenne qu’on ne veuille pas s’exposer sur la toile, ceci peut être un indice sur les intentions des développeurs. En effet, si on a rien à cacher, rien à se reprocher, et qu’on a de bonnes intentions, on a pas besoin de cacher son identité.
Voici, par exemple, l’équipe du Ripple par exemple.
Il faut faire attention aussi au fait que certains prennent l’identité d’autres développeur pour s’accaparer leur réputation pour avoir plus de légitimité.

  • Une promesse de retours sur investissement miraculeux :

Les escrocs vont promettre un gain d’argent important, souvent en peu de temps.
On y retrouve par exemple des coins avec la technologie de masternodes, des coins POS à haut rendements, les systèmes de Ponzi ou encore des programmes d’affiliations (MLM), etc. Il vaut mieux une faible croissance du prix qui est adossée à de réelles avancées du projet qu’un coin dont le prix monte très vite, mais qui ne propose rien de concret. Son prix chutera tôt ou tard et vous perdrez votre investissement. (ex : le coin Bitconnect)

  • Le coin est largement “pré-miné” :

Cela signifie que lorsque la possibilité de miner le coin devient publique, une partie de ceux-ci ont déjà été émis. Les développeurs seront en capacité de revendre ces coins massivement quand il le voudront : c est ce qu’on appelle “dumper”, décharger en français. Les arnaqueurs récupéreront la mise des investisseurs en peu de temps, abandonneront le projet et disparaîtront.
Vous pouvez consulter ce site que j’ai trouvé en faisant mes recherches : https://isthiscoinascam.com/, il vous aidera à repérer les arnaques.

 

  1. Les token-scams / ICO-scams :

Comparer aux coins, le risque est encore plus élevé pour les tokens (= jetons). Contrairement aux coins, les tokens sont généralement tous pré-minés à 100 % et distribués par ICO.
Rappelons tout d’abord ce qu’est un ICO. Un ICO est l’abréviation de “Initial Coin Offering” qui est une technique de levée de fond pour un projet/entreprise où les créateurs vendent tout, ou seulement une partie des tokens pour pouvoir le financer. Le danger est qu’ils ont alors la possibilité de disparaitre avec l’argent soudainement (= on parle alors d'”exit scam”) ou même de dumper les tokens restant en leur possession d’un coup, puis d’abandonner le projet. Voici les caractéristiques des ICO scams (je ne détaillerais pas les points déjà abordés plus haut) :

  • Un projet irréaliste.

  • Un whitepaper imprécis ou même inexistant.

  • Des créateurs “fantômes” ou qui usurpent l’identité d’autres personnes.

  • Un retour sur investissement non plausible.

  • L’entreprise qui organise l ICO n est immatriculée dans aucun pays :

 

  1. Les plateformes d’échange-scams :

Ici, l’arnaque va porter sur une plateforme d’échange créée dans le but de voler ses utilisateurs. Le schéma est quasiment toujours le même :
Une phase de lancement ou tous les services de trading fonctionnent correctement. Les arnaqueurs attirent alors de plus en plus de monde. Le montant de cryptos déposé sur leurs wallets augmentent en conséquence. Le moment venu, la plateforme disparait et cesse d’exister (ex: MapleExchange). Les utilisateurs perdent alors tous leurs actifs qu’ils ont déposés dessus.
Voici comment identifier une plateforme visant à arnaquer ses clients :

  • Peu d’ancienneté :

Elles ont généralement peu d’ancienneté car elles n’ont pas vocation à durer dans le temps. Elles opèrent le plus souvent au maximum sur quelques mois.

  • Les créateurs sont anonymes.

  • Les services proposés par la plateforme sont de faibles qualités :

Il y a souvent de nombreux problèmes comme des bugs non-corrigés, une absence de support, un faible niveau de sécurité etc.

 

  1. Les arnaques de cloud mining :

Comme vous le savez, certaines personnes préfèrent miner des cryptomonnaies dans le cloud. Ces sociétés de cloudmining facilitent la vie des mineurs mais ces derniers s’exposent à un risque élevé d’arnaque.
Dans ce schéma de minage, le mineur achète un contrat de location de matériel de minage, puis reçoit à intervalles réguliers ses récompenses de minage. Si la société est une escroquerie, le mineur ne recevra plus de récompense au d’un moment sans qu’il puisse y faire quelque chose. Voici quelques pistes pour identifier ce type de société :

  • Les dirigeants sont anonymes.

  • Un service de faible qualité.

  • Peu d’ancienneté.

  • Un haut rendement de récompense ainsi que des contrats à des durées illimitées.

  • Aucune photo de leurs installations :

Pour créer une société de cloudmining, il faut posséder du matériel de minage très onéreux. Sans photo du matériel de minage, l’entreprise ne prouve pas qu’elle a bien la capacité de miner des coins, et que ce n’est pas un schéma frauduleux de Ponzi.

 

  1. Les arnaques aux phishing et imitateurs :

Le phishing ou hameçonnage en français, est une technique utilisant la ruse pour récupérer des informations telles que des identifiants, mots de passes, clés privées, etc. L’un des moyens les plus utilisés est le mail.
Ces mails cherchent généralement à se faire passer pour une entité qu elle n’est pas. Les malfaiteurs aiment par exemple se faire passer pour des plateformes d’échanges, mais aussi des personnalités célèbres du monde des cryptomonnaies (imitateurs ou “impersonators”).
En faisant cela, l’escroc gagne la confiance de sa victime qui va alors :
_ Soit répondre au mail ou à l’invitation en fournissant les informations voulues.
_ Soit cliquer sur un lien frauduleux qui les emmènera sur un faux site ou qui leur installera un malware qui volera ces informations par exemple.
_ … etc
Pour s’en prémunir au maximum et les identifier :

  • L’adresse mail de l’envoyeur parait suspecte :

Même si il est facile d’usurper une adresse mail, un mail avec des fautes ou avec un format anormal peut donner un indice.

  • La présentation du mail présente des défauts.

  • On vous demande des informations confidentielles :

Si on vous demande par exemple des mots de passe, logins, clés privées etc. NE LE FAITES JAMAIS !

  • Des annonces farfelues ou trop attractives:

Il vous faut résister à l’appât du gain. Ces mails contiennent beaucoup d’offres alléchantes comme des giveaways, airdrops, en résumé : de l’argent facile.

 

Nous arrivons a la fin de cette présentation des scams les plus rencontrés autour des cryptos. J’espère que cela vous servira à ne pas tomber dans de futurs pièges. Restez prudent !
Et si vous avez d’autres conseils, astuces, etc, partagez les avec nous SVP dans un commentaire.

Merci 😉

 

Les meilleures offres pour acheter directement les crypto monnaies
Les meilleures offres pour miner les crypto monnaies dans le cloud
Les meilleures offres de matériel pour miner à la maison
Les articles du blog


Un coup de pouce SVP :)
acheterdescryptomonnaies.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FrenchEnglishChinese (Simplified)GermanSpanishRussianRomanianArabicHebrewDutchGreekHungarianItalianPortugueseIndonesianKoreanTurkish